L'Etat acteur dans le département

Exercice grandeur nature simulant une attaque terroriste au collège Georges Brassens de Lattes.

 
 
Exercice grandeur nature simulant une attaque terroriste au collège Georges Brassens de Lattes.

Vendredi 13 mai 2016, Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault, a organisé avec les différents acteurs de la sécurité du département, un exercice grandeur nature simulant une attaque terroriste. Cet exercice, piloté par les services de police, s'est déroulé au collège Georges Brassens de Lattes.

L'opération a mobilisé plus de 400 acteurs.
 Pas moins de 80 policiers ont été engagés sur l'exercice (Police-secours, BAC mais aussi des services spécialisés tels que le RAID et la BRI.

Dans le collège se sont 104 élèves qui ont joué la crise, 160 autres ont joué le confinement dans le gymnase encadrés par les personnel enseignant et d'encadrement. Des ateliers de prévention ont été mis en place.

Les Service Départemental d'Incendie et de Secours et le SAMU ont été fortement impliqués avec plus de 60 sapeurs pompiers présents et 3 équipes du SAMU appuyés par une vingtaine de personnes de la Croix Rouge.

A l'occasion de cet exercice, la CIAV (Cellule Interministérielle d'Aide aux Victimes) a été mobilisée afin de jouer la crise. Cette cellule coordonne l'action interministérielle de l'Etat dans la prise en charge des victimes d'actes de terrorisme et assure la mise en place d'une plateforme téléphonique dédiée aux victimes et à leur famille.

Cette simulation, que le préfet de l'Hérault a souhaité la plus réaliste possible, a permis de faire appliquer les protocoles d'intervention et de coordonner la montée en puissance de l'action des forces de sécurité. Elle a notamment permis de tester les chaînes d'alerte et de commandement ainsi que la prise en charge des victimes dans le cadre d'une attaque terroriste.

Dossier de presse