L’Ech’eau mer nature

l'Echeau-mer-nature

 
 

L'Ech'eau-mer-nature : le bulletin de la police de l'environnement de l'Hérault

la Direction départementale des territoires et de la mer de l'Hérault (DDTM 34) publiera trimestriellement L'Éch'Eau-Mer-Nature 34, le bulletin d'information de la police de l'environnement dans l'Hérault. Vous y trouverez :

  • les faits marquants du trimestre
  • un point réglementaire
  • un focus sur acteur chargée de la police de l'environnement
  • un zoom sur une espèce animale ou végétale remarquable de l'Hérault
  • les dates à retenir
h

Pour être destinataire des prochains numéros, faites la demande à l'adresse ddtm-police-nature@herault.gouv.fr en indiquant en objet de votre message "L’Éch’Eau-Mer-Nature"

CONSULTER :

> L'Ech'eau mer nature - juin 2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 7,18 Mb

www.herault.gouv.fr

L'Hérault, une biodiversité remarquable à protéger

Avec 30% de son territoire couvert par des zones Natura 2000, l’Hérault est le 3ème département français en terme de richesses d'habitats favorables à la biodiversité. Le département se caractérise par une nature variée, de nombreuses espèces végétales et animales protégées mais aussi une biodiversité ordinaire riche. La préservation et la sauvegarde de ce patrimoine naturel remarquable constitue un enjeu majeur à l'heure où se multiplient les alertes qui pèsent sur l'environnement. Au delà, c'est l'ensemble de la nature qui doit être protégée par une politique de contrôle efficace mais aussi et surtout par un appel à la responsabilité de chacun.

Qu'est-ce que la police de la Nature ?

La police de la nature réunit une cinquantaine d'agents des services de l'Etat assermentés et commissionnés. Elle a pour objectif de veiller à la protection et au respect des milieux, espèces et espaces naturels, en identifiant les menaces, en étant présent sur le terrain pour informer les usagers et prévenir les dégradations, en recherchant, en constatant et en faisant cesser les infractions. Elle concerne principalement, en matière de biodiversité, la police de l'eau et des milieux aquatiques et la police de la nature. Les priorités de contrôle en 2019 pour l'Hérault sont :

  • sur les milieux et habitats sensibles : eau, mer et littoral, aires marines protégées, réserves naturelles, Natura 2000, etc.
  • sur la faune et la flore : destruction et dérangement d’espèces protégées, détention et commercialisation d’espèces sauvages ;
  • certaines activités : pêche, chasse, gestion des déchets, circulation dans les espaces naturels, travaux, etc.