Sports

Informations sports et coronavirus

 
 

Foire aux questions Sports - COVID19

En cette période de crise sanitaire exceptionnelle, vous souhaitez peut-être débuter ou poursuivre une activité sportive et vous vous posez de nombreuses questions sur les bénéfices de l’activité physique et sportive, les restrictions liées au confinement, les exercices à domicile les plus recommandés, etc.

Le ministère des Sports met à la disposition des associations, des étudiants, des éducateurs sportifs et des sportifs de haut niveau des réponses à des questions plus spécifiques que vous pouvez télécharger ici :

> FAQ Sports : reprise d'activités - sport et handicaps - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,58 Mb

Vous pouvez également visiter la page : Coronavirus COVID-19 : Avec le ministère des Sports, faire du sport chez soi c’est facile !

Reprise progressive et adaptée aux risques liés à l'épidémie de Covid-19 de la pratique sportive

Instruction du 11 mai 2020.

Les activités sportives individuelles doivent se limiter aux activités de plein air. Lorsque certaines activités sportives individuelles extérieures se pratiquent en présence d'autres personnes les pratiquants doivent strictement respecter les distances interpersonnelles indiquées pour les activités de moyenne intensité (5m) et à forte intensité (10m) dans la limite de rassemblement autorisé.

Lorsque la pratique s'organise avec un matériel personnel il ne doit ni être échangé, ni partagé, quel que soit sa nature. Si le cadre de la nature de l'activité impose un matériel collectif, il fera l'objet d'un protocole d'hygiène écrit et contrôlé par le responsable de la structure.

La pratique des activités physiques et sportives entraînants des contacts : sports collectifs, sports de combat, ou sports individuels dont la pratique ne permet pas de respecter la distanciation physique spécifique à l'activité sportive, n'est pas autorisée, même en plein air. Seule est autorisée la pratique sportive individuelle en extérieur.

Principe général des rassemblements :

Par rassemblements limité à 10 personnes, il convient bien de considérer qu'il s'agit là d'une mesure des flux de personnes présentes simultanément dans un endroit donné sur un même site (voie publique, lieux de pratique publics ou privés).

Par ailleurs, aucun événement réunissant plus de 5000 personnes ne peut se dérouler sur le territoire de la république jusqu'au 31 août 2020.

Principe général des déplacements :

Dans l'hypothèse d'activités physiques et sportives nécessitants des déplacements, tout déplacement de personne la conduisant à s'éloigner de plus de cent kilomètres « à vol d'oiseau » de son lieu de résidence et à sortir de son département est interdit.

Reprise des activités sportives dans les Etablissements d'APS (EAPS)

le pôle Jeunesse, sport et vie associative de la DDCS de l'Hérault se mobilise pour accompagner les acteurs sportifs à la reprise des activités sportives.

A partir du lundi 11 mai 2020 le Gouvernement a mis en place un plan de déconfinement progressif, et ce jusqu'au 2 juin (décret n° 2020-548 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire). En matière de sport, le décret précise les conditions dans lesquelles les Etablissements d'Activité Physique et Sportives (EAPS) peuvent reprendre leurs activités. Plus largement il fixe les dispositions en matière de rassemblements, réunions ou activités qui impactent la reprise des activités sportives.

Le principe retenu est le suivant :

Les établissement d'APS peuvent organiser des pratiques d'activités physiques et sportives de plein air à l'exception :

  • Des sports collectifs ;
  • Des sports de combat ;
  • Des activités aquatiques dans les piscines.

Mais, certains lieux de pratique demeurent interdits comme les gymnases, les piscines, les plages, les lacs, les plans d'eau, les salles de sport, de fitness, de danse et yoga, etc...

Dans l'Hérault une réouverture des plages est programmée à compter du samedi 16 mai par décision de Monsieur le préfet suite à la demande des maires et de l’examen de leur réponse au cahier des charges de réouverture. Les plans d’eau restent fermés à ce jour et les rivières et canaux sont accessibles.

Communiqué de presse du 15 mai 2020 : «  Sur propositions des maires des communes du littoral, et études des cahiers des charges garantissant le respect d'application des mesures de sécurité sanitaire, le préfet de l'Hérault présente la carte des plages autorisées à rouvrir sou format « dynamique » à compter du samedi 16 mai 2020. Il est désormais possible d'accéder aux « plages dynamiques » listées dans le tableau ci-joint de 7h à 20h à la condition de rester en mouvement (promenade, sport individuel, baignade...)  Toute présence statique, assise ou allongée, est interdite tout comme le pique-nique.

> Carte des plages - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,34 Mb

> Liste des plages autorisées - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb

Nous vous confirmons donc, que les activités extérieures peuvent reprendre sans mettre en opposition les pratiquants pour les sports collectifs ou les sports de contact.
Vous pouvez organiser des séances par groupe de 10 personnes maximum en respectant les distances préconisées et les règles sanitaires en vigueur. La pratique peut se dérouler sur une terrasse, un terrain vierge, une aire bétonnée...

Vous ne pouvez pas utiliser les vestiaires collectifs, ni d'installations couvertes.

En complément, l'accès à certains lieux constituant des espaces de pratique pour certaines activités notamment de pleine nature reste interdit par décision réglementaire ou administrative.

Avant toute reprise vous devez vous assurer de la capacité d'ouverture de l'équipement sportif. Si vous envisagez d'utiliser un espace public, pensez à en avertir le maire de la commune et à vérifier auprès de votre assurance la couverture de vos activités et de vos personnels (bénévoles, salariés) dans ces lieux inhabituels.

En tout état de cause, privilégiez la sécurité des pratiquants et de vos encadrants.

Pour vous aider à construire la reprise de vos activités nous vous transmettons les éléments pratiques :

> Fiche décret déconfinement (cadre général) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,49 Mb

> Guide sport par sport (conditions de reprise par discipline, si pratique autorisée) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,33 Mb

> Guide sanitaire et médical (règles d'hygiène) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,83 Mb

> Guide des équipements sportifs (à destination des gestionnaires d'établissement d'APS) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,69 Mb

 

Vous pouvez consulter les guides pratiques post-confinement liés à la reprise des activités physiques et sportives, en cliquant ici.

Comité interministériel du tourisme de nouvelles mesures de soutien pour l’événementiel sportif

A l’occasion du Comité interministériel du tourisme présidé par le Premier ministre qui s’est tenu à l’hôtel de Matignon jeudi 14 mai 2020, des mesures de soutien économique spécifiques aux secteurs du tourisme et de l’événementiel sportif comme culturel ont été annoncées par le Gouvernement.

Voir : www.sports.gouv.fr

Les mesures de soutien aux associations, clubs et entreprises du sport mises en place par le gouvernement et le ministère des sports

Mesures de soutien sport - Accès au chômage partiel (dès 1 salarié) pour les entreprises comme les associations : Droit à l’activité partielle maintenu en cas de reprise progressive de l’activité jusqu’à fin septembre 2020. Recours aux Prêts Garantis par l’Etat auprès de l’antenne sport de BPI : Accès facilité au médiateur du crédit par le ministère des Sports
L’Etat annule les loyers et redevance d’occupation du domaine public pour les TPE et PME pendant la fermeture administrative : L’Etat sensibilise les collectivités territoriales à en faire de même, notamment pour les équipements sportifs. Versement accéléré des subventions publiques par l’Agence nationale du Sport aux associations sportives. Hausse des plafonds de soutien financier aux clubs par les collectivités locales.
Etalements longs des charges fiscales et sociales pour les entreprises. Exonérations totale de cotisations sociales de mars à juin 2020 pour les TPE et PME les plus touchées. Remise d’impôts directs possibles pour les entreprises les plus en difficulté. Maintien des subventions du ministère des Sports aux organisateurs de Grands Evènements Sportifs Internationaux annulés ou reportés. Non-application des pénalités de retard pour les marchés publics notamment pour la construction ou la rénovation d’équipements sportifs.
Accès au fonds de solidarité pour les TPE et petites associations (dans la limite de 10 salariés et 1 M€ de CA) et éducateurs sportifs. L’accès au fonds est élargi dès juin et jusqu’à fin 2020 aux structures de 1 à 20 salariés et jusqu’à 2 M€ de CA. Le plafond des subventions est porté à 10 000€ dès juin. Autorisation pour les organisateurs privés de compétitions sportives de proposer des avoirs en lieu et place du remboursement de billets ou d’abonnements pour des manifestations annulées. Autorisation pour les salles de sport qui, en cas de demande de résiliation de contrat, pourront proposer un avoir à leurs clients.

Aide exceptionnelle aux centres équestres

L'accompagnement financier pour l'alimentation et les soins prodigués aux animaux initialement accordé pour les parcs zoologiques, cirques et refuges bénéficiera aux centres équestres recevant du public et aux poneys clubs qui connaissent des difficultés financières en raison du confinement et de la suspension des activités de sport et de loisirs.

l'IFCE (Institut Français du Cheval et de l'Équitation) est chargé d'attribuer ces financements.
Ils seront réservés aux clubs ayant un salarié ou un travailleur indépendant disposant d'une carte professionnelle.

L'IFCE est dans l'attente de la parution du décret et de l'arrêté relatifs à cette aide.

La procédure aujourd'hui validée (sous réserve de finalisation des textes réglementaires) se veut simple et vérifier :

  • le statut professionnel de l'établissement demandeur via le SIREN qui sera contrôlé via la base nationale ;
  • l'identification de la personne assurant l'encadrement sur la structure : carte professionnelle du ministère des sports.
  • la liste des équidés destinés aux activités d'encadrement dont l'établissement est propriétaire ou qu'il détient avec un contrat et dont il assume seul l'entretien. Cela exclus les équidés en pension et les animaux d'élevage.

Un contrôle a posteriori des différents identifiants demandés à partir des bases de données sera opéré.

Aide de l'état Coup de Pouce Vélo

Le ministère de la transition écologique et solidaire a dévoilé, jeudi 30 avril, un plan doté de 20 millions d’euros pour faciliter la pratique du vélo lors du déconfinement en partenariat avec la FUB.

Ce plan gouvernemental comprend notamment :

  • un forfait de 50€ pour la remise en état d’un vélo au sein d’un réseau référencé de réparateur
  • le financement de formations pour apprendre ou réapprendre à rouler à vélo

Une plateforme a été mise en ligne ce lundi 4 mai, afin de mettre en lien les réparateurs de vélo et les particuliers souhaitant faire réparer leurs bicyclettes : Coupdepoucevelo.fr