Vacances apprenantes

Vacances apprenantes

 
 
Vacances apprenantes

Depuis mars 2020, les longues périodes de confinement puis de déconfinement progressif ont bouleversé le quotidien des enfants et limité leur accès aux activités éducatives, sportives et culturelles. C'est pourquoi le ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse a souhaité proposer aux enfants et aux jeunes lors de cet été 2020 un panel de dispositifs leur permettant de partir en vacance tout en renforçant leurs compétences et leurs apprentissages au travers d'expériences collectives.

C'est dans cette optique que l'instruction ministérielle du 29 mai 2020 a lancé le Plan "vacances apprenantes" avec la mise en œuvre des deux premiers dispositifs : École ouverte et école ouverte buissonnière, pilotés par la Direction des Services Départementaux de l’Éducation nationale (DSDEN).

L'instruction du 8 juin 2020 vient compléter ce lancement avec la mise en œuvre des deux autres dispositifs relatifs au plan "vacances apprenantes" : les "colos apprenantes" et "l'aide exceptionnelle aux accueils de loisirs sans hébergement".

1/ Aide exceptionnelle aux accueils de loisirs sans hébergement

Le ministère chargé de la jeunesse a créé une aide ponctuelle exceptionnelle afin de proposer un appui aux organisateurs d'accueils de loisirs sans hébergement pour pouvoir soit les ouvrir, soit accroitre leur capacité d'accueil, et participer à l'amélioration de leur qualité (recrutement de personnels qualifiés supplémentaires, application de taux d'encadrement resserrés, achat de matériel pédagogique...).

Cette aide sera matérialisée par une subvention à l'organisateur déclaré auprès de nos services.

La demande de subvention est à effectuer avant le 31 août 2020 via le lien "démarche simplifiée" suivant : https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/aide-exceptionnelle-accueils-de-loisirs-sh-34

Nous répondrons à vos demandes de subvention dans les délais les plus brefs.

2/ Colos apprenantes

Les "colos apprenantes" s'adressent aux enfants et aux jeunes scolarisés de 3 à 17 ans.

Une priorité est donnée aux enfants domiciliés en Quartier Politique de la Ville et en Zone de Revitalisation Rurale, issus de familles isolées ou monoparentales ou en situation socio-économique précaire. Une attention particulière sera également portée aux enfants en situation de handicap, aux décrocheurs scolaires et aux enfants de l'Aide Sociale à l'Enfance.

La mise en œuvre de ce dispositif s'opère autour de deux volets distincts.

- la labellisation des séjours :

En tant qu'organisateur ACM, si vous souhaitez organiser une "colo apprenante", il vous faut effectuer une demande de labellisation de votre projet via la plateforme suivante : https://openagenda.com/colosapprenantes s

Les demandes de labellisation seront instruites par les services de la DDCS.

- l'appel à candidature des collectivités territoriales :

Un appel à candidature est lancé auprès des collectivités territoriales (ou établissement public qui sont rattachés à des collectivités ou associations agréées JEP), afin qu'elles identifient des enfants et des jeunes sur leur territoire qui pourront par leur intermédiaire, et en lien avec les familles, être inscrit et partir en "colos apprenantes" labellisées.

Un conventionnement sera passé entre les collectivités et/ou organismes partenaires retenus (convention en cours d'élaboration), associé à des financements de L’État dédié, leur permettant, soit de financer directement un séjour labellisé dont elle serait l'organisatrice, soit d'inscrire les enfants repérés à une colonie labellisée proposée par un organisateur de séjours via la plateforme dédiée : http://coloniesapprenantes.gouv.fr

Les modalité de financement varient selon le type de structure prescriptrice.

Pour une collectivité et un établissement public rattaché à une collectivité :

Le maximum de prise en charge financière par l'Etat du coût d'un séjour par enfant et par semaine est de 400€ soit 80% du coût d'un séjour moyen. Le coût restant est à la charge de la collectivité qui s'engage à prendre en charge au moins 20% du coût du séjour.

Pour une association :

Le maximum de prise en charge financière par l'Etat du coût d'un séjour par enfant et par semaine est de 500€ soit 100% du coût d'un séjour moyen.

La réponse à cet appel à candidature est à effectuer avant le 14 août 2020 via le lien "démarche simplifiée" suivante : https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/appel-a-candidature-colos-apprenantes-34

La place des collectivités territoriales et éventuels organismes partenaires est donc centrale dans ce dispositif, d'une part dans le ciblage et l'inscription des enfants prioritaires, d'autre part dans l'organisation soit directement soit en lien avec un partenaire repéré via la plateforme dédiée des séjours labellisés.