Risques sanitaires liés au froid

 
 
Le grand froid, le vent glacé, la neige sont des risques météorologiques à ne pas négliger.

Ils peuvent être dommageables pour la santé, surtout pour les personnes fragiles ou souffrant de certaines pathologies. Leurs effets sont insidieux et peuvent passer inaperçus. Il faut donc redoubler de vigilance en se protégeant personnellement et en veillant sur les personnes fragiles (personnes âgées, enfants, personnes précaires ou sans domicile).

Chaque année des centaines de personnes sont victimes de pathologies provoquées par le froid.

Sont en cause :

  •  Les maladies liées directement au froid telles que les gelures ou l’hypothermie, responsables de lésions graves, voire mortelles ;
  •  L’aggravation de maladies préexistantes (notamment cardiaques et respiratoires) ;
  •  Des effets indirects comme le risque accru d’intoxication au monoxyde de carbone due au dysfonctionnement d’appareils de chauffage (au gaz, au fioul ou au charbon) ou à une utilisation inappropriée d’un moyen de chauffage (chauffage d’appoint utilisé en continu) ou encore lorsque les aérations du logement ont été obstruées.
Recommandations en cas de vague de grand froid
Consulter la carte de vigilance météorologique
Le dispositif hiver 2014-2015

Instruction interministérielle N°DGS/DUS-BAR/2014/296 du 10 octobre 2014 relative au guide national de prévention et de gestion des impacts sanitaires et sociaux liés aux vagues de froid 2014-2015  (PDF - 946.7 ko)

Le guide national est annexé à cette instruction

Ce guide national a pour objectifs de définir, dans un document unique, les actions à mettre en oeuvre aux niveaux local et national pour détecter, prévenir et limiter les effets sanitaires et sociaux liés aux températures hivernales et leurs aspects collatéraux en portant une attention particulière aux populations vulnérables.

Téléchargements