Lutte contre l’espèce exotique envahissante Lagarosiphon élevé sur le lac du Salagou

 
 

Consultation du public sur le projet d’arrêté cadre de lutte contre l’espèce exotique envahissante Lagarosiphon élevé (Lagarosiphon major) sur le plan d’eau Salagou dans le département de l'Hérault

NOTE DE PRESENTATION

Contexte du projet d'arrêté préfectoral :

La loi pour la reconquête de la biodiversité du 8 août 2016 et ses décrets d'application ont introduit plusieurs articles du code de l'environnement, dont les articles R.411-46 et R.411-47 instituant la procédure de lutte contre certaines espèces animales introduites.

L'arrêté ministériel du 14 février 2018, pris en application de plusieurs règlements européens, fixe la liste des espèces animales exotiques envahissantes (EEE) pour laquelle la détention, le transport, la vente ou l'achat de spécimens vivants est interdit. La plante aquatique Lagarosiphon élevé (Lagarosiphon major) y est listée.

Le présent arrêté a pour objet d’encadrer pour une période de 5 ans les opérations de lutte contre le développement de cette espèce.

Objectifs du projet d'arrêté préfectoral :

Le Lagarosiphon élevé (Lagarosiphon major (Ridley) Moss), originaire d’Afrique du Sud, a été importé en Europe et partout dans le monde pour ses qualités ornementales en aquariophilie. Il a aujourd’hui colonisé de nombreux plans d’eau du territoire français.

Cette plante aquatique, immergée et enracinée peut atteindre jusqu’à 5m de longueur.

Les principales nuisances de cette plante sont :

- la réduction de la valeur récréative des plans d’eau (colonisation des berges et zones de plages),

- l'altération de la sécurité de navigation et gênes à la pratique d’activités nautiques (baignade,

bateau, canoë, planche à voile…),

- la disparition de plantes autochtones au profit d’un herbier monospécifique,

- la modification physico-chimique de l’eau (accumulation de sédiments avec à terme eutrophisation et envasement potentiels).

Afin de maîtriser le développement de cette espèce et afin de limiter son impact sur les activités récréatives, des campagnes d’arrachage sont organisées annuellement (avant la période estivale) sur cinq plages du lac du Salagou, sous la coordination du syndicat mixte grand site Salagou – Cirque de Mourèze.

Pour sécuriser les opérations et éviter tout risque de propagation accidentelle de l'espèce, le présent arrêté préfectoral a pour objet d’encadrer pour une durée de 5 ans les opérations d’arrachage. Il définit en particulier :

- les périodes de réalisation,

- les zones concernées,

- l’identité et la qualité des personnes participants aux chantiers d’arrachage,

- les modalités techniques employées,

- la destination des spécimens.

Date et lieu de consultation :

En application de la loi n°2012-1460 du 27 décembre 2012 relative à la mise en œuvre du principe de participation du public défini à l'article 7 de la Charte de l'environnement, le présent projet d'arrêté est mis en consultation du public par voie électronique et disponible ci-après :

> AP_Lutte_LAGAROSIPHON - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,88 Mb

La consultation est ouverte du 8 mars 2019 au 29 mars 2019 inclus (21 jours).

Le public peut faire valoir ses observations :

  • Par courriel à l'adresse électronique suivante :

ddtm-police-nature@herault.gouv.fr

  • Par voie postale à l'adresse suivante :

Direction départementale des territoires et de la mer de l'Hérault

Service eau, risques et nature

Bâtiment Ozone

181, place Ernest Granier

CS60556

34064 MONTPELLIER CEDEX 2