Autorisation de travail

 

Attention : Toutes les démarches citées ci-dessous doivent être accomplies par l’employeur ou une personne dûment habilitée par un mandat

Les formulaires de demande d’autorisation de travail pour conclure un contrat de travail avec un salarié étranger

Résidant en France :

Résidant hors de France :

Vous êtes étudiant de nationalité algérienne ou étudiant en alternance :

 Les étudiants ressortissants algériens sont autorisés à travailler 50% maximum d’un emploi à temps plein (803,50 heures), sous réserve d’avoir obtenu au préalable une autorisation provisoire de travail

 Les étudiants en alternance (hors nationalité algérienne) dont le temps de travail dépassera le quota autorisé de 964 heures doivent obtenir une autorisation provisoire de travail

 Les étudiants en alternance et de nationalité algérienne doivent obtenu une autorisation provisoire de travail avant de débuter le contrat en alternance

 Vous êtes mineur non accompagné :

 L’autorisation de travail ne peut être délivrée que dans le cadre d’un contrat en alternance

 Vous êtes étudiant étranger hors UE inscrit dans un établissement scolaire à l’étranger et souhaitez faire un stage en France :

Modèle de convention  

En savoir plus  

  Vous êtes demandeur d’asile :

 Vous êtes titulaire d’un titre de séjour « travailleur temporaire » :

 Si le contrat de travail que vous visez intervient durant la période de validité de votre titre de séjour, vous devez demander une autorisation de travail

 Si le contrat de travail que vous visez intervient à l’issue (ou dans les 2 mois qui précédent la fin) de la période de validité de votre titre de séjour, vous devez demander le renouvellement de votre titre auprès de la préfecture

 Vous êtes ressortissant étranger hors UE et vous êtes recruté (en CDD ou en CDI) par un employeur établi en France :

 Vous êtes étudiant étranger hors UE en médecine dans une université française et souhaitez réaliser votre internat dans un centre hospitalier français :

 Vous êtes médecin de nationalité étrangère hors UE exerçant hors de France et souhaitez bénéficier d’une formation complémentaire dans un centre hospitalier français (sous forme d’un stage) :

 Vous êtes médecin de nationalité étrangère hors UE titulaire d’un diplôme de docteur en médecine hors UE et souhaitez exercer votre profession dans un centre hospitalier français :