INFOS

Appel à propositions pour la cité éducative de Montpellier 2021

 
 
Appel à propositions pour la cité éducative de Montpellier 2021

A Montpellier, le quartier Mosson est un véritable territoire d’accueil, jeune et familial, malgré des difficultés sociales liées à un fort taux de pauvreté et un chômage élevé. Il est le plus grand quartier d’habitat collectif social de la métropole de Montpellier, avec 29 420 habitants, dont 6 700 enfants répartis dans 22 écoles, 3 collèges et 1 lycée.

Au regard des constats liés à la fragilité des publics et aux enjeux identifiés autour de la réussite des enfants et des jeunes, le comité tripartite (Ville de Montpellier, Education nationale et Préfecture de l'Hérault) et ses partenaires (CAF de l'Hérault, Montpellier Méditerranée Métropole, conseil départemental de l'Hérault et conseil régional Occitanie) partagent la conviction que l’éducation et la promotion des valeurs de la République (liberté, égalité, fraternité, laïcité, mais aussi solidarité, esprit de justice, respect et absence de toutes formes de discrimination) sont les premiers leviers d’émancipation.

Aussi, ils s’engagent, pour ce quartier, dans ce label d’excellence éducative, mobilisateur pour l’ensemble de la communauté. Cet enjeu éducatif de qualité est, entre autres, au coeur de la stratégie d’attractivité, pour la mixité et le vivre ensemble à la Mosson.

La mobilisation des acteurs institutionnels et associatifs et des habitants constitue l’axe central de la dynamique en faveur de la réussite scolaire, de l’éducation pour tous et de la mise en cohérence des écosystèmes économiques, sociaux et éducatifs. L’ensemble des acteurs institutionnels lance un appel à propositions qui s’inscrit dans un plan ambitieux.

Ce dernier s’organise autour des trois axes stratégiques ci-dessous, fixés par l'Etat et déclinés à l'échelle locale en fonction des enjeux spécifiques du territoire.

Lors de l’instruction, une attention particulière sera portée sur les déclinaisons spécifiques des 3 axes dès la cité éducative figurant ci-dessous ainsi que les actions assurant la promotion des Valeurs de la république et de la laïcité.
• La promotion des valeurs de la République et de la laïcité : Les actions financées viseront à faire connaître et à s'approprier les valeurs qui fondent la république et la démocratie et soutiennent le vivre ensemble : la liberté, l’égalité, la solidarité, la fraternité, la laïcité, l’esprit de justice, la dignité, le respect et l’absence de toute forme de discrimination / La mixité de genres et la mixité sociale.

1/ Conforter le rôle de l’école

Cette première orientation s’appuie sur la mobilisation des acteurs institutionnels, associatifs et des populations en faveur de la réussite scolaire et de l’éducation pour tous. Elle contribue à un système éducatif territorialisé axé à la fois sur la maîtrise des fondamentaux et des connaissances, et compétences du socle commun, supports de la réussite de chacun, mais aussi sur les facteurs de réalisation de soi et d’épanouissement, pour que les jeunes trouvent leur place de citoyens lucides, cultivés et autonomes. Les efforts pourront notamment porter sur l'apprentissage des langues, des langages -y compris artistiques, culturels et numériques- et la santé des élèves en termes de réussite, d'estime d'eux mêmes, d'insertion sociale et professionnelle.

2/ Promouvoir la continuité éducative en renforçant notamment le lien avec les parents

Cette deuxième orientation vise à renforcer la place et le rôle des parents autour d’une alliance qui favorise la réussite scolaire et éducative de leurs enfants et qui contribue à la mise en oeuvre d’« une académie qui coopère », « qui fait réussir » et qui est « porteuse de valeurs ».

• Co-éducation / soutien à la parentalité
Pour cela, l’accent pourra être mis sur les actions promouvant la coéducation, l’accompagnement des parents à l’autonomie dans leurs responsabilités éducatives, parentales et de santé, leur accès au droit commun, leur autonomie numérique.

• Accessibilité au numérique
Dans ce contexte, l’apprentissage des langues et des langages pourra contribuer à créer du lien et une culture commune, en prenant en compte les enjeux d’alphabétisation et de lutte contre l’illettrisme et l’illectronisme. C’est un défi à relever pour l’inclusion de tous et de chacun dans une société riche de ses diversités.

3/ Ouvrir le champ des possibles

Pour favoriser l’ambition socioprofessionnelle des jeunes, cette dernière orientation doit contribuer à l'ouverture au monde tant sur les plans culturels, artistiques, sportifs, que ceux relevant de la formation, de l’orientation, de l'apprentissage et de l'insertion professionnelle.
Pour ce faire, il s'agira de développer une offre socio-éducative collective de qualité, des relais éducatifs de territoire qui activent l’économie et l’offre de loisirs, améliorent la qualité de vie au quotidien et connectent le quartier à la ville, à la métropole et au monde, contribuant ainsi à « une académie accessible, innovante et écoresponsable ».

L’ambition socio-professionnelle : les projets pourront utilement proposer des solutions pour :
• Accompagner les dynamiques de formation, d’insertion professionnelle, et de prévention des ruptures de parcours professionnel, notamment en articulation avec la plateforme.
• Multiplier les opportunités de rencontre avec le monde économique
• Prévenir les ruptures de parcours

Consignes :
Vous trouverez, ci-dessous, une fiche à renseigner, qu’il conviendra d’adresser à « cite-educative.mosson@ac-montpellier.fr » pour le 07 juillet 2021. Les dossiers seront examinés collégialement durant le mois de juillet pour une réponse début septembre.
Les actions devront démarrer impérativement en 2021, pour se terminer fin juin 2022.

> 2021_CE2M_Bilan action - format : DOC sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb

> 2021_CE2M_Fiche action - format : DOCX sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb