L'Etat acteur dans le département

Loupian : Signature de la charte visant à encadrer l’activité de dégustation des coquillages

 
 
Loupian : Signature de la charte visant à encadrer l’activité de dégustation des coquillages

Vendredi 9 juillet 2021, Jacques Witkowski était à Loupian aux côtés du président du comité régional de la conchyliculture de Méditerranée, Patrice LAFONT ainsi que des maires et présidents des collectivités territoriales pour signer la charte de dégustation des coquillages dans les mas conchylicoles.

Sur 7500 hectares, le bassin de Thau constitue la principale zone conchylicole de la Méditerranée, avec une production annuelle de plus de 10 000 tonnes de coquillages, soit 90 % de la production méditerranéenne et 10 % de la production nationale. 554 concessionnaires, regroupés dans des exploitations de dimension essentiellement familiale, exploitent 2560 tables, auxquelles s'ajoutent 271 filières en mer. La conchyliculture est ainsi le second pôle économique agricole dans le département de l’Hérault après la viticulture.

YBV3ohe2.jpg medium
INTERNET_2012

 

L’activité de dégustation qui consiste à valoriser les produits de l’exploitation en les proposant à la consommation dans l’établissement de production est une des voies de diversification pour pérenniser l’activité conchylicole. Ce sujet de la dégustation a été inscrit dans le plan régional de relance Occitanie pour la filière conchylicole.

 

L’État a mené en lien avec le comité régional de la conchyliculture de Méditerranée (CRCM) et les collectivités territoriales concernées (Conseil régional, Conseil départemental, Sète Agglopôle Méditerranée, Syndicat mixte du bassin de Thau, communes de Sète, Bouzigues, Loupian, Mèze et Marseillan) des travaux visant à revoir l’encadrement réglementaire de l’activité de dégustation des coquillages par les conchyliculteurs, dans le prolongement de leur activité de production tel que prévu par le code rural et de la pêche maritime. Un nouvel arrêté préfectoral réglementant l’activité de dégustation sur le domaine public maritime (DPM) ou portuaire a ainsi été signé le 20 mai 2021, et une charte d’engagement sera signée le 9 juillet 2021 par l’ensemble des parties prenantes.

 

L’objectif de la charte est d’accompagner la diversification d’activités des professionnels en restant dans l’esprit d’une découverte et d’une valorisation de sa propre production conchylicole, en évitant les dérives d’activités vers de la restauration ou de l’achat revente de coquillages engendrant des distorsions de concurrence entre conchyliculteurs et restaurateurs. Elle prévoit par ailleurs une labellisation des établissements de dégustation respectueux des règles de gestion, et une valorisation du territoire et de la production par le conchytourisme.

retrouvez ci-dessous le dossier de presse :

> DP Charte degustation.odt - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,72 Mb