Etat de la ressource en eau : juin 2022

Mise en alerte sur le secteur du Vidourle et en vigilance pour le département de l’Hérault

Mise en alerte sur le secteur du Vidourle et en vigilance pour le département de l’Hérault

Echelle

Les indicateurs d’état de la ressource en eau dans le département de l’Hérault commencent à présenter des premiers signes de tension.

L’année hydrologique en cours (septembre 2021 à juin 2022) reste globalement déficitaire, de l’ordre de 30 à 40 % sur un vaste secteur allant de Sète à la vallée de l’Hérault, déficit que l’épisode pluvieux de mars n’aura pas résorbé.

Les réserves d’eaux souterraines présentent des niveaux normaux à bas pour la période et 90 % des niveaux des nappes sont en baisse.

Les débits des cours d’eau ont rapidement chuté en mai, mois qui a été particulièrement chaud et sec.

Compte tenu de l’état de la ressource en eau, de la sécheresse relativement avancée des sols et de l’absence de signaux de pluie pour la quinzaine à venir :

– la partie héraultaise du bassin du Vidourle est placée en alerte en coordination avec la décision de la préfète du Gard prise par son arrêté n°30-2022-06-03-00003 du 3 juin 2022,

– les 17 autres zones d’alerte du département de l’Hérault sont placées en intégralité en vigilance sur proposition du comité sécheresse réuni ce jeudi 9 juin 2022. Si aucune mesure de restriction n’est enclenchée à ce stade, une gestion économe de l’eau est vivement conseillée.

Le prochain comité de suivi est programmé le 24 juin 2022.

> Arrêté préfectoral - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,44 Mb

> Carte état de la ressource - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,39 Mb

> Communiqué de presse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb

> Mise en alerte sur le secteur du Vidourle et en vigilance pour le département de l’Hérault - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,44 Mb