Programme de formation départementale 2021

 
 

Chers acteurs éducatifs héraultais,

L’année 2020 fût l’occasion pour nous toutes et tous d’éprouver nos capacités d’adaptation. Les ambitions éducatives ont été mises à mal, les préoccupations de santé passant en priorité, au prix d’une réduction des actions à destination de nos publics jeunes (sorties, voyages, séjours, activités diverses). Les indispensables mesures sanitaires (distanciation, masques_) ont un effet encore difficilement mesurable sur chacun d’entre nous, y compris les enfants, et il est de notre responsabilité d’en tenir compte.

D’autres questions traversent notre société : la libération de la parole relative aux violences sexuelles dans le sport, l’accentuation des dérèglements climatiques, la mise entre parenthèses de la vie culturelle, les débats exacerbés autour de la question du vivre ensemble (laïcité, séparatisme_). Celles-ci questionnent directement l’ensemble de la communauté éducative. Ces thématiques sont mises à l’honneur dans le plan de formation 2021 :

  • la lutte contre les violences : il s’agit de prévenir tous types de violences (physiques, sexuelles, affectives et éducatives) dans les structures recevant des mineurs en donnant aux adultes les moyens de repérer ces violences et de recueillir la parole des victimes ;
  • le vivre ensemble : plus que jamais, dans ce contexte de crises sanitaire, sociale et sociétale produisant un inévitable isolement, il est nécessaire de s’outiller pour favoriser le lien social ;
  • l’éducation artistique et culturelle : composante jusque là inexplorée dans le plan de formation, elle est un élément permettant l’ouverture des publics à des sphères parfois éloignées de leurs pratiques et un outil structurant d’une politique éducative de territoire ;
  • l’éducation à l’environnement : thématique phare du plan de formation 2020, elle recèle une grande diversité de pratiques vertueuses à développer à l’aide d’outils variés, très accessibles pour les jeunes publics et à la dimension très ludique ;
  • la fonction tutorale : afin d’accompagner au mieux les publics en formation, stage, situation d’engagement, il vous est proposé cette année des modules vous permettant de construire des compétences professionnelles solides en vu d’un accueil qualitatif de ces publics.
  • la règlementation : incontournable aspect de vos pratiques, elle structure votre action. Bien la connaître permet d’exploiter l’ensemble du champ des possibles pour proposer des activités de qualité en toute sécurité à vos publics.

Un autre évènement marque notre entrée dans l’année 2021 : l’intégration des services « Jeunesse, Sports et Vie Associative » au sein de l’Education Nationale. A l’échelon départemental, cela se traduit par la création d’un nouveau service au sein de la Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale : le Service Départemental de la Jeunesse, de l’Engagement et du Sport (SDJES). L’un des objectifs de ce nouveau service est le développement de la continuité éducative c’est pourquoi il s’agit de la thématique phare de ce plan de formation. En effet, il est nécessaire de donner l’occasion à l’ensemble des acteurs éducatifs de se retrouver autour de thématiques communes. Ainsi les modules proposés sont largement ouverts : animateurs en ACM, directeurs d’ACM, éducateurs sportifs, ATSEM, enseignants, coordonnateurs de service (enfance/jeunesse/sports) ou d’associations, élus, sont autant d’acteurs à qui ces formations s’adressent.

Le calendrier de formations déroulé dans ce document vous propose un certain nombre de modules jusqu’au mois de juin. Il sera étoffé tout au long de l’année. En ce sens, il n’est pas figé et a vocation à s’enrichir d’un certain nombre de modules déjà présélectionnés par la cellule de formation, mais peut aussi faire l’objet d’ajouts faisant suite à vos remontées en besoins de formation. N’hésitez pas à les faire connaître au SDJES.

Je vous souhaite d’excellents temps de formation en espérant qu’ils donnent lieu à de nouvelles façons de travailler ensemble au service de nos publics et qu’ils soient l’occasion de découvertes et d’enrichissements renouvelant sans cesse nos pratiques dans un souci constant d’amélioration de la qualité de l’offre éducative sur le département de l’Hérault.

« La jeunesse est le sourire de l’avenir »

Victor Hugo

Puissions-nous modestement contribuer à maintenir ce sourire vivace.

Laurence COLLAS Cheffe du Service à la Jeunesse, à l'Engagement et aux Sports
Christophe MAUNY Directeur Académique des Services de l’Education Nationale