Informations Coronavirus

ACM et Covid-19

 
 

Le Premier Ministre a adapté le 14 janvier 2021, la stratégie d’aménagement des mesures sanitaires tenant compte de la situation épidémique liée à la covid-19 et notamment de l’apparition de nouveaux variants de ce virus. Il a également précisé les modalités de renforcement des mesures sanitaires en milieu scolaire avec le déploiement, à grande échelle, des test antigéniques. Ces nouvelles mesures impactent l’organisation des accueils collectifs de mineurs aujourd’hui ouverts.

Les accueils de loisirs extrascolaires et périscolaires, les accueils de jeunes, les accueils de scoutisme sans hébergement peuvent accueillir les mineurs. La situation reste inchangée sur ce point.

La dégradation progressive de la situation épidémique appelle néanmoins un renforcement des mesures sanitaires au sein de ces accueils :

  • les activités sportives doivent se tenir en plein air. Elles ne peuvent plus désormais être organisées à l’intérieur ;
  • le protocole sanitaire applicable aux accueils sans hébergement aujourd’hui en vigueur sera renforcé pour limite les brassages entre mineurs notamment durant les temps de restauration. Il convient sur ce point de se référer à la fiche actualisée « repère pour l’organisation de la restauration » .

Le protocole sanitaire sera adapté en cohérence avec les mesures applicables aux écoles et établissements scolaires. Il sera transmis après validation des autorités compétentes.   

Le déploiement des tests antigéniques dans les écoles et établissements scolaires concernera également les accueils collectifs de mineurs notamment périscolaires proposés au sein de ces établissements. Les personnels de ces structures auront également accès à ces tests dans des conditions qui seront définies dans les prochains jours. 

S’agissant de la mesure de couvre-feux applicable à l’ensemble du territoire métropolitain, les déplacements des responsables légaux et des mineurs en provenance de ou vers les lieux d’accueils restent autorisés après 18 heures, sous couvert de la  complétion de l’attestation de déplacement dérogatoire.

Enfin, aucune décision n’est, à ce stade, arrêtée concernant les vacances d’hiver et notamment sur la possibilité d’organiser des accueils avec hébergement durant cette période.