Contre les cambriolages, ayez les bons réflexes !

 
 
Contre les cambriolages, ayez les bons réflexes !

Protégez votre domicile

- Lorsque vous prenez possession d'un nouvel appartement ou d’une maison, pensez à changer les serrures ;

- Équipez votre porte d’un système de fermeture fiable, d’un viseur optique, d’un entrebâilleur ;

- Installez des équipements adaptés et agréés (volets, grilles, éclairage automatique intérieur/extérieur, alarme ou protection électronique…). Demandez conseils à un professionnel.

- N’inscrivez pas vos noms et adresse sur votre trousseau de clés. Si vous avez perdu vos clés et que l’on peut identifier votre adresse, changez immédiatement vos serrures.

- Ne laissez pas vos clés sous le paillasson, dans la boîte aux lettres, dans le pot de fleurs… Confiez-les plutôt à une personne de confiance.

- Fermez la porte à double tour, même lorsque vous êtes chez vous.

 - Soyez vigilant sur les accès, ne laissez pas une clé sur la serrure intérieure d’une porte vitrée.

- De nuit, en période estivale, évitez de laisser les fenêtres ouvertes, surtout si elles sont accessibles depuis la voie publique (rez de chaussée et étages peu élevés).

- Ne laissez pas traîner dans le jardin une échelle, des outils, un échafaudage…

- Avant de laisser quelqu’un pénétrer dans votre domicile, assurez-vous de son identité en utilisant un interphone, le judas ou entrebâilleur de porte. En cas de doute, même si des cartes professionnelles vous sont présentées, appelez le service ou la société dont vos interlocuteurs se réclament.

- Ne laissez jamais une personne inconnue seule dans une pièce de votre domicile.

- Placez en lieu sûr et éloigné des accès vos bijoux, carte de crédit, sac à main, clés de voiture et ne laissez pas d'objets de valeur qui soient visibles à travers les fenêtres.

- Photographiez vos objets de valeur pour faciliter les recherches en cas de vol.

- Notez le numéro de série et la référence des matériels, conservez les factures ou expertises pour les objets de grande valeur.

En cas d’absence

- Avisez vos voisins ou le gardien de votre résidence ;

- Faites suivre votre courrier ou faites le relever par une personne de confiance car une boîte aux lettres débordant de plis révèle une longue absence ;

- Votre domicile doit paraître habité : demandez que l’on ouvre régulièrement les volets le matin ;

- Créer l’illusion d’une présence, à l’aide d’un programmateur pour lumière, la télévision, la radio… ;

- Ne laissez pas de message sur votre répondeur téléphonique qui indiquerait la durée de vos absences ;

- Transférez vos appels sur votre téléphone portable ou une autre ligne.

- Soyez vigilants lors de l’utilisation des réseaux sociaux : ne publiez pas vos dates de départ en vacances ni des photos permettant de fournir des indications précieuses aux cambrioleurs.

– Signalez au commissariat ou à la brigade tout fait suspect.

Si vous êtes victime d’un cambriolage

Prévenez immédiatement le commissariat de police en composant le « 17 ». Si les cambrioleurs sont encore sur place, ne prenez pas de risques inconsidérés et privilégiez le recueil d’éléments d’identification (type de véhicule, langage, stature, vêtements…)

   

Avant l’arrivée de la police :

  – protégez les traces et indices à l’intérieur comme à l’extérieur ;

  – ne touchez à aucun objet, porte ou fenêtre ;
  – interdisez l’accès de s lieux à toute personne, sauf en cas de nécessité.

Déposez plainte au commissariat de votre choix, munissez-vous d’une pièce d’identité et si possible des factures correspondant aux objets dérobés.

Le dépôt de plainte après un cambriolage est essentiel. Il permet aux cellules cambriolages implantées dans chaque département de faire des regroupements et ainsi d’appréhender les malfaiteurs.
Ces unités sont épaulées par des policiers formés en police technique et scientifique qui se déplacent sur chaque cambriolage pour relever les traces et indices.
S'agissant d'une atteinte aux biens, le dispositif de pré-plainte en ligne est également conseillé. Toutes les explications sur https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr/

Autres démarches :

        – faites opposition auprès de votre banque, pour vos chéquiers et cartes de crédits volés ;
        – déclarez le vol à votre assureur.

 

Si vous êtes témoins d’un cambriolage ou si vous remarquez un fait anormal chez des voisins absents, ne manifestez pas votre présence mais alertez sans tarder la police en composant le  17 (appel gratuit). Cela peut permettre d’arrêter les voleurs.