Petites villes de demain - PVD

Mis à jour le 10/06/2024

Le contexte national

Petites villes de demain vise à améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires alentours, en accompagnant les collectivités dans des trajectoires dynamiques et engagés dans la transition écologique.

Le programme a pour objectif de renforcer les moyens des élus des villes et leurs intercommunalités de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralités pour bâtir et concrétiser les moyens de concrétiser leurs projets de territoire, tout au long de leur mandat, jusqu’à 2026. Il a été lancé le 1er octobre 2020 par Jacqueline Gourault, alors Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. Piloté par l’ Agence nationale de la cohésion des territoires, au plus près du terrain et des habitants, grâce à ses délégués territoriaux, les préfets de département, le programme bénéficie de la forte mobilisation de plusieurs ministères, de partenaires financeurs ( Banque des territoires, ANAH, Cerema, Ademe), et de l’appui d’un large collectif comprenant notamment l’ Association des Petites Villes de France (APVF).

Les 3 piliers

Ainsi, l’élu et ses équipes sont accompagnés tout au long de leur projet de territoire, de l’idée aux impacts : apport en compétences et expertises, réseau pour s’inspirer et affiner ses idées, financement d’actions, et enfin valorisation et évaluation des résultats et impacts.

  1. Le soutien en ingénierie, pour donner aux collectivités les moyens de définir et mettre en œuvre leur projet de territoire, en particulier par le renforcement des équipes des collectivités, la mobilisation des acteurs locaux de l’ingénierie, ou encore le financement d’études et de diagnostics (AMO) tant sur le plan stratégique que sur des actions opérationnelles.
  2. Des financements sur des mesures thématiques ciblées, mobilisées en fonction du projet de territoire et des actions à mettre en place permettant ainsi à l’État et à ses partenaires d’apporter une réponse précise à chaque besoin spécifique.
  3. Laccès à un réseau grâce au Club "Petites villes de demain", qui permet le partage d’expérience et la montée en compétence des bénéficiaires, là où l’ingénierie et l’appui thématique viennent leur apporter des outils concrets pour mettre en œuvre le projet de revitalisation. Le Club permet aux équipes locales de se saisir de sujets et de découvrir des thématiques qui nourriront leur réflexion et leur projet de territoire.

Le contexte local

Dans l'Hérault, 19 communes* sont lauréates du programme Petites villes de demain, couvrant 13 intercommunalités.

Le soutien en ingénierie apporté par le programme PVD a permis le recrutement de postes de chefs de projets dans certaines des collectivités.

Le chef de projet est le chef d’orchestre du projet de revitalisation, ayant pour principales missions de :
- participer à la conception ou à l’actualisation du projet de territoire et définir en définir sa programmation ;
- mettre en œuvre le programme d’actions opérationnel dont la stratégie en matière d'habitat ;
- organiser le pilotage et l’animation du programme avec les partenaires ;
- contribuer à la mise en réseau nationale et locale.

Ce sont 11 chefs de projet Petites villes de demain qui sont actuellement en poste.

Le projet de territoire se formalise par une Opération de Revitalisation du Territoire (ORT), qui permet, sur la base d’un diagnostic, d’une stratégie de revitalisation et d’un plan d’actions, de mobiliser les moyens des différents partenaires.
Au 6 juillet 2023, l'ensemble des communes engagées dans la dynamique Petites villes de demain de l'Hérault a signé une convention-cadre valant ORT (soit 12 ORT) :

  • Lodève
  • Clermont-l'Hérault
  • La Salvetat-sur-Agoût (avec Lacaune et Murat-sur-Vèbre dans le Tarn)
  • Magalas
  • Pézenas - Montagnac - Florensac (avenant à l'ORT d'Agde)
  • Saint-Pons de Thomières - Olonzac
  • Bédarieux
  • Saint-Chinian
  • Marseillan - Loupian (avenant à l'ORT de Sète)
  • Gignac - Saint-André de Sangonis
  • Ganges
  • Cazouls-les-Béziers et Colombiers

* Depuis décembre 2023, ce chiffre a été ramené à 18 communes dans le programme PVD Hérault (Saint-Mathieu-de-Tréviers ne faisant plus partie du programme).

Zoom sur... le 1er atelier PVD à destination des élus

Cet atelier inédit a été organisé le jeudi 29 février 2024 à Pézenas, à destination des maires des communes PVD de l'Hérault et des élus des intercommunalités concernées.
L'idée motrice ? A partir de l'exemple de la traversée urbaine de Pézenas, projet de transformation urbaine majeur pour cette commune et son bassin de vie, donner les clés aux décideurs locaux de la construction d'un projet d'espace public. Autant d'éléments de réponse à des questions concrètes que se posent les élus pour leur territoire : quel projet choisir parmi plusieurs pistes de réflexion, comment le porter et le faire vivre, pour qui et pour quoi le faire, où aller chercher l'ingénierie et les financements, quel temps se donner... bref, comment passer du vœu à la réalité.
Cet atelier PVD fut aussi l'occasion de permettre la rencontre et la mise en réseau des acteurs, élus, techniciens, maîtres d’œuvre, partenaires institutionnels... afin de permettre des échanges de bonnes pratiques dans la conduite des projets d'aménagement et de renouvellement urbain au service des habitants.
Pour plus d'informations, vous pouvez télécharger la brochure :