L'État acteur dans le département

25 novembre 2019--> Lutte contre les violences faites aux femmes

 
 
25 novembre 2019--> Lutte contre les violences faites aux femmes

Lundi 25 novembre 2019 s’est tenue à la préfecture de l’Hérault, la réunion d’échanges et de restitution des travaux menés par les 9 réseaux interprofessionnels de lutte contre les violences faites aux femmes de l’Hérault, dans le cadre du Grenelle contre les violences conjugales.

Présidée par Jacques Witkowski, préfet de l’Hérault, en présence du substitut du procureur de Béziers, et de nombreux acteurs institutionnels (Conseil départemental, ville de Montpellier, communautés de communes du Grand Orb…) et associatifs, la réunion a été l’occasion d’évoquer très concrètement la prise en charge et la protection des victimes de violences conjugales.

Six thématiques se trouvaient à l’ordre du jour de cette restitution : la santé, l’hébergement, le judiciaire, l’enfance exposée, les auteurs de violences et la prévention des violences (éducation, formation…).
Les neufs réseaux interprofessionnels de lutte contre les violences faites aux femmes qui maillent le territoire départemental ont apporté leur connaissance du terrain et proposé une série de recommandations dans le champ de la lutte contre les violences conjugales.

À l’issue de cette réunion a été organisée une séance de signature du protocole de coopération relatif à l’hébergement de la communauté de communes du Grand Orb qui permet de proposer en urgence une solution de mise à l’abri et en sécurité des victimes et de leurs enfants pendant une brève période.

Cette restitution, qui s’inscrit dans l’action volontariste menée depuis le début du quinquennat par le Gouvernement en matière de violences conjugales a suscité de très fortes attentes auprès des publics concernés.

L’après midi, une convention pour la prise des dépôts de plaintes des victimes de violences conjugales au sein du service des urgences de la clinique Via Domitia de Lunel, a été signée entre la Gendarmerie Nationale et la clinique.

Cette convention est la transposition des mesures prévues au Grenelle des violences conjugales relatif au dépôt de plainte au sein des services des urgences ; elle est la première signée dans le département.

IMG_0874
IMG_0883