L'État acteur dans le département

Christian Pouget, sous-préfet de Béziers fait un point sur le Pass Culture lors de l’hommage à Zoo Project

 
 
Christian Pouget, sous-préfet de Béziers fait un point sur le Pass Culture

À l’ occasion de l’évènement culturel « Hommage à ZOO Project » organisée Jeudi 28 mars 2019 à l’IUT de Béziers, Christian Pouget, sous préfet de Béziers, aux côtés de Laurent Roturier, directeur régional des affaires culturelles, profite de l’occasion pour faire un point sur l’expérimentation du Pass Culture dans l’Hérault.

« Hommage à ZOO Project »

Cette action, réalisée dans le cadre du Contrat Territorial d’Éducation Artistique et Culturelle – Agglomération de Béziers Méditerranée, rend hommage à Bilal Berreni (connu sous le pseudonyme ZOO Project), à travers le documentaire « C’est assez bien d’être fou »  réalisé par Antoine Page, qui relate son parcours en Europe.

Le « Pass Culture », qu’est-ce que c’est ?

À la fois service public universel et nouveau réseau social, le Pass Culture est un dispositif mis en place par le Ministère de la Culture, sous la forme d’une application mobile. Son but est de lever les différents freins d’accès à la culture, de valoriser les propositions culturelles émanant des territoires et d’entrer en synergie avec les politiques culturelles menées par les collectivités.  Cette expérimentation concerne plus de 10 000 jeunes issus de 5 départements (Bas-Rhin, Hérault, Finistère, Guyane et Seine-Saint-Denis) auxquels sont proposés 500 €, l’année de leurs 18 ans, pour profiter de l’offre des pratiques culturelles.

Un premier bilan  

  • La première phase d’expérimentation a débuté le 1er février 2019 avec plus de 2900 jeunes Héraultais de 18 ans bénéficiaires, sur un total de 13 000 jeunes au niveau national.
  • À l’heure actuelle, environ la moitié des dossiers des jeunes ont été complétés, validés et crédités de 500 €.
  • L’équipe du Pass Culture organise régulièrement des évènements d’activation depuis le mois de février afin d’aider les jeunes dans leurs démarches et de répondre à leurs questions, écoutant leurs premiers retours en vue d’améliorer le programme.
  • Plus de 820 réservations ont été comptabilisées en Hérault, soit plus de 10% des réservations totales.
  • L’Hérault est le deuxième département participant à l’expérimentation qui comptabilise le plus de réservations.
  • Près de 3200 offres sont présentes sur l’application, mises en ligne par plus de 500 acteurs culturels.

Des ateliers de réflexion sont organisés dans le département avec les structures culturelles, les jeunes, et les collectivités, ayant pour objectif de diversifier les pratiques culturelles et permettre aux collectivités de réfléchir sur la manière dont elles peuvent se saisir du dispositif à long terme.

web 1
Web 2