L'Etat acteur dans le département

« Parrainage pour l’emploi par des Hauts-fonctionnaires »

 
 
« Parrainage pour l’emploi par des Hauts-fonctionnaires »

Le préfet de l’Hérault a lancé ce lundi 3 juillet, avec la Mission Locale Jeunes Montpellier Méditerranée Métropole, l’opération « Parrainage pour l’emploi par des Hauts-fonctionnaires » de jeunes issus des quartiers politique de la ville.

Cérémonie de parrainage

A cette occasion, le préfet a été officiellement nommé parrain du jeune Yassin Bangarda à l’instar d’une vingtaine de parrains/marraines Hauts-fonctionnaires qui ont répondu à l’appel du préfet pour parrainer chacun un(e) jeune.

Autour d’un petit-déjeuner de présentation, les parrains/marraines et leurs filleul(e)s ont pu se rencontrer et échanger dans un moment convivial pour apprendre à se connaître et convenir ensemble des modalités d’accompagnement.

La cérémonie s'est clôturée par la signature de chartes d'engagement formalisant la confiance mutuelle entre les parrains/marraines et leurs filleul(e)s.

Ces binômes ainsi constitués sont accompagnés par le référent parrainage des quatre Missions Locales (ML) engagées dans cette action : Mission Locale Jeunes Montpellier Méditerranée Métropole , Mission Locale du Biterrois , Mission Locale Jeunes du Coeur d'Hérault et Mission Locale d'Insertion des Jeunes du Bassin de Thau - MLI

Le parrainage, un dispositif des politiques de l'emploi

Ils s’appellent Alexis, Raima, Médérick, Sarah, Nesrine, Anahit… ils ont entre 20 et 25 ans et affichent parfois un beau parcours scolaire. Mais, faute de réseau professionnel ou victimes de discriminations, ces jeunes héraultais issus des quartiers populaires n’arrivent pas à accéder à un emploi durable.

Ils sont hauts-fonctionnaires : Sous-Préfet, directeur de services de l’Etat ou de collectivités territoriales et s’engagent à accompagner individuellement pendant plusieurs mois une vingtaine de jeunes des missions locales de Montpellier, Béziers, Sète et Lodève.

Le parrainage est un dispositif efficace des politiques de l’emploi pour lutter contre toutes les formes de discriminations sur le marché du travail. Il vise à faciliter l’accès ou le maintien dans l’emploi de personnes rencontrant des difficultés d’insertion professionnelle. Cet outil met en relation un bénévole actif ou retraité appelé parrain/marraine avec un jeune de moins de 30 ans appelé filleul(le). Le parrain partage son expérience, conseille son filleul(le) sur sa méthode de recherche d’emploi, le prépare aux entretiens de recrutement et lui ouvre son réseau professionnel. La relation, qui repose sur la confiance, est formalisée par la signature d’une charte d’engagement.

En 2016, dans l’Hérault, 14 structures de parrainage ont mobilisé près de 400 parrains de tous secteurs d’activité pour accompagner 503 jeunes ou bénéficiaires de minimas sociaux, dont un tiers résidaient en quartiers populaires.

Le bilan de l’année fait apparaître de bons résultats de sortie : 44% en emploi, 13,5% en formation et 2,7% en création d’activité. L’objectif 2017 est de parrainer 569 jeunes dont 46% résidant en quartier prioritaire.

Le parrain s’engage à :

 - partager sa connaissance du monde du travail et de ses réalités.
 - Mobiliser son réseau professionnel.
 - Faire le point sur le projet du filleul et l’accompagner dans sa réalisation.

Le filleul s'engage à :

-Être dynamique et impliqué dans ses démarches.
 -Tenir compte des conseils.
 -Informer son parrain (marraine) et la structure conventionnée de ses démarches et résultats.

"On est plus fort accompagné"

1
2
3
4
5
6
7
8
9