Opération "alternative à la sanction" pour les deux-roues motorisés

 
 
Opération "alternative à la sanction" à l’attention des motards : photo de groupe

Les deux-roues motorisés paient chaque année un lourd tribut à la route, en particulier dans l’Hérault où ils représentent, sur les sept premiers mois de 2013, 31% des tués.

La Préfecture de l'Hérault et le Parquet de Montpellier ont donc décidé de mettre en place, jeudi 5 septembre 2013, une opération « alternative à la sanction » à l’attention des motards ayant commis des infractions légères.

Le manufacturier Dunlop s'est engagé aux côtés de la Sécurité Routière et a ouvert les  portes de son centre d'essais européen de Mireval pour accueillir ce stage.

En échange d’une dispense exceptionnelle du paiement de leur contravention, 12 motocyclistes ont participé à des ateliers techniques (freinage, contrôle des pneumatiques…) animés par les pilotes du centre d’essais.

Les gendarmes de l’Escadron départemental de sécurité routière et le service éducation et sécurité routière de la direction départementale des territoires et de la mer de l’Hérault ont également animé un atelier de sensibilisation.