Exercice tsunami : test FR-Alert sur le littoral méditerranéen

Mis à jour le 15/01/2024

Ce vendredi 19 janvier 2024, la préfecture de la zone de défense et de sécurité Sud organise un exercice de sécurité civile « sur table » sur le risque tsunami pouvant impacter le littoral des neuf départements de l’arc méditerranéen.

À cette échelle, un test du système national d’alerte et d’information FR-Alert sera réalisé simultanément, entre 10h00 et 10h30, dans les Alpes-Maritimes, le Var, les Bouches-du-Rhône, le Gard, l’Hérault, l’Aude, les Pyrénées-Orientales, la Haute-Corse et la Corse-du-Sud.

 

Cet exercice est organisé en lien avec la direction de la transformation numérique (DTNUM), la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC), le centre d’alerte aux tsunamis (CENALT) et l’université d’Avignon.

 

S’agissant d’un exercice « sur table », aucune action particulière n’est attendue de la part de la population lors de la réception du message FR-Alert et aucun moyen ne sera engagé sur le terrain (pompiers, police…).

 

Ce littoral peut, en effet, être impacté par des tsunamis provoqués par des séismes survenus en Méditerranée.

L’objectif est de sensibiliser la population des communes littorales au dispositif FR-Alert et de rappeler les réflexes à adopter face à ce type de risque.

 

  Déclenchement de FR-Alert le 19 janvier : pas d’inquiétude, c’est un exercice

 

Le test de FR-Alert constitue l’objectif majeur de l’exercice. Ce système d’alerte et d’information est déployé sur le territoire national depuis juin 2022.

À partir de 10h00, le vendredi 19 janvier, les personnes se trouvant sur le littoral des neuf départements recevront une notification accompagnée d’un signal sonore spécifique, même si le téléphone portable est en mode silencieux.

En fonction de la marque du mobile, de l’opérateur et de l’endroit dans lequel les populations se trouveront au moment de l’envoi de l’alerte, des délais de réception différents des notifications pourront être constatés.

Cet outil est complémentaire des systèmes d’alerte existant à l’échelle nationale et locale (plus de 2 000 sirènes, information sur les médias traditionnels…).

Les sirènes SAIP ne seront pas déclenchées le vendredi 19 janvier, bien qu’elles le seraient en cas d’alerte tsunami.

Dans le cadre de cet exercice, des étudiants de l’université d’Avignon seront déployés sur la commune du Grau-du-Roi dans le Gard afin d’observer les réactions de la population lors de la réception de la notification.

Afin de s’assurer du bon fonctionnement de FR-Alert, les personnes qui recevront la notification FR-Alert sont invitées à remplir le questionnaire de retour d’expérience, qui sera disponible via le lien suivant : https://lc.cx/86p3kz

        

Les consignes à la population lors de cet exercice

 

 - Dans le cadre du déclenchement de FR-Alert : aucune action n’est attendue de la part de la population ;

 - Ne contactez pas les forces de l’ordre, les services de secours, ni les standards téléphoniques des préfectures de département et mairies concernées ;

 - Ne relayez pas de fausses rumeurs ou de fausses informations sur les réseaux sociaux.

 

Devenez acteur de votre sécurité pour vous protéger et vos proches !