L'Etat acteur dans le département

Inauguration du premier Vaccidrive de France à la clinique Saint Jean - Sud de France dans l’Hérault

 
 
Inauguration du premier Vaccidrive de France à la clinique Saint Jean - Sud de France dans l’Hérault

Le premier « VACCIDRIVE » de France a été inauguré ce mardi 13 avril à la Clinique Saint Jean Sud de France dans l’Hérault !

Suite à l’autorisation délivrée par les responsables des politiques de vaccination locales, le lancement s’est effectué en présence de Jacques Witkowski, préfet de l’Hérault, d’Alexandre Pascal, directeur de la délégation départementale de l’Hérault de l’ARS Occitanie, de Lamine Gharbi, président du Groupe Cap Santé, de Laurent Ramon, Directeur Général du Groupe Cap Santé et du Dr Jacques Teissier, président de la conférence médicale de la clinique.

Un dispositif alternatif qui présente des avantages

Rassurant et pratique, ceux qui souhaitent se faire vacciner sans passer par l’intérieur de l’établissement peuvent désormais le faire. Se faire vacciner sans quitter son véhicule, c’est la nouvelle possibilité qui est proposée par la clinique Saint Jean Sud de France à partir de ce mardi 13 avril.

La mise en place de ce nouveau dispositif, qui a été développé par le Groupe Cap Santé’, s’appuie sur l’expérience acquise dans ses 3 centres de vaccination (Bédarieux, Ganges et Montpellier) qui totalisent déjà plus de 15 000 injections depuis le début de la campagne.

Grâce à ce dispositif, la clinique a pour objectif de doubler le nombre de vaccinations quotidiennes. Pour le moment, environ 700 personnes y sont vaccinées chaque semaine.

IMG_02951
Resized_20210413_090602_9461

Comment cela se passe ?

Pour les patients, rien ne change. La prise de rendez-vous se fait par inscription sur la plateforme Doctolib avec un choix entre deux modalités d’accueil : le centre classique et le Vaccidrive. La procédure est la même : sont présents un infirmier et un médecin qui suivront le processus suivant : information sur la vaccination, administration du vaccin dans le strict respect des conditions d’hygiène, puis observation durant 15 minutes. Une attestation de vaccination est remise une fois ces étapes passées et les personnes peuvent repartir avec leur voiture.

recadrée

.

"Le virus est toujours là ! Plus que jamais restons vigilants et mobilisés, conditions indispensables pour retrouver une vie normale."

Jacques Witkowski, préfet de l'Hérault.