L'Etat acteur dans le département

Signature de la convention d'adhésion au programme « Petites Villes de Demain » - ville de Lodève

 
 
Signature de la convention d'adhésion au programme « Petites Villes de Demain » - ville de Lodève

Sous l’impulsion de Jacqueline GOURAULT, ministre de la cohésion des territoires, le programme « Petites Villes de Demain » est à la fois l'une des principales actions de l'Agenda Rural et l'un des instruments au service du Plan de relance. L’objectif du programme est de donner aux élus des villes et leurs intercommunalités les moyens de concrétiser leurs projets de revitalisation dans un esprit d’adaptation aux évolutions sociétales et d’un modèle de développement durable.

Vendredi 26 mars 2021, Jacques Witkowski, préfet de l’Hérault, a signé la première convention d’adhésion au programme « Petites villes de demain » du département avec Madame Lévêque, Maire de Lodève, avec l'ensemble des partenaires, Communauté de commune du Lodévois-Larzac, Région et la Banque des Territoires.

Le projet de la collectivité particulièrement mature se déclinera d'ici quelques semaines dans une convention cadre valant opération de rénovation territoriale (ORT) avec un programme d'études et d'investissement élargi à l'ensemble des partenaires. L'Établissement public foncier Occitanie largement impliqué sur ce territoire en sera signataire. Le financement du poste de chef de projet à 75% par l’État et des études stratégiques donnent capacité d'offrir une ingénierie territoriale nouvelle aux lauréats du programme, et avec l'ORT de mettre en place de nouveaux outils (défiscalisation De Normandie dans l'ancien, gestion commerciale, permis d'innover, opération de rénovation de l'habitat) pour rénover les centres bourgs et restaurer une attractivité de nos territoires.Et bientôt cette dynamique irriguera l'ensemble de l'Hérault avec les 18 autres lauréats du programme "Petits villes de demain".

Le préfet de l'Hérault souligne que "Petites villes de demain est le rendez-vous que la puissance publique donne aux territoires intermédiaires pour accompagner leur projet de développement et redonner à ces pôles interstitiels urbains leur rôle de locomotive territoriale."