L'Etat acteur dans le département

Une convention entre l'État, la métropole et la ville de Montpellier pour lutter contre la pauvreté

 
 

Jacques Witkowski, préfet de l’Hérault et Michaël Delafosse maire et président de la Métropole de Montpellier Méditerranée, se sont rendus au « Marché de la solidarité », mardi 08 décembre dans le cadre de la convention signée entre l’Etat, la métropole et la ville de Montpellier sur le thème de la lutte contre la pauvreté.

Cette contractualisation s'inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté annoncée le 13 septembre 2018 par le Président de la République, qui entend s’attaquer tout particulièrement à la reproduction de la pauvreté dès les premières années de la vie, garantir au quotidien les droits fondamentaux des enfants, assurer à tous les jeunes un parcours de formation leur permettant d’acquérir des compétences et de prendre leur indépendance, rendre les droits sociaux plus accessibles, plus équitables et plus incitatifs à l’activité et investir pour l’accompagnement de tous vers l’emploi.

La convention signée au 31 octobre 2020, conclue pour les années 2020 à 2022 entre l’État et la Métropole de Montpellier permet la mobilisation de 1 million d’euros par an, apportés à parts égales par l’État et la métropole. Elle vise à définir des priorités conjointes s’inscrivant dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, déclinées sous la forme d’engagements réciproques.

Pour cette année, certaines actions (aide alimentaire, accès à la santé des publics les plus en précarité) seront déclinées sur la ville de Montpellier, qui concentre les plus nombreuses situations de précarité. La crise sanitaire COVID 19 ayant impacté fortement le public en situation de pauvreté, les impacts sur la vie économique et l’emploi notamment des jeunes, les actions déployées dans le cadre de la présente convention seront orientées prioritairement sur les conséquences sociales et économiques de cette crise.

Le marché de la solidarité :

En mars dernier, au début de la crise sanitaire déclenchée par la covid-19, le Secours populaire, le Secours Catholique, la Fondation l’Abbé Pierre, l'Association Recherche Education Action, la Cimade, 2 Choses Lune, la Ligue des Droits de l’Homme, le collectif Luttopia et la Petite Cordée ont créé une plateforme innovante inter-associatives de distribution alimentaire.

Orientée par les travailleurs sociaux du département, la plateforme a organisé une distribution d’aide alimentaire sous forme de colis aux personnes séjournant dans des squats, des bidonvilles ou dans la rue et, plus globalement, à toute personne en situation de précarité. Pour permettre à ces associations d’organiser la préparation et la distribution des colis, le Conseil départemental à mis à leur disposition un hangar rue de l’Industrie à Montpellier dénommé Le Saxo (du nom de l’ancienne boîte de nuit).

Le 11 mai 2020, à la sortie du confinement, considérant que la distribution d'aide alimentaire pouvait reprendre selon un fonctionnement normalisé, le Secours Populaire a repris le dispositif en son nom propre, sous forme d'épicerie solidaire "grand format" et a donné à son opération le nom de « Marché de la solidarité ».

Grâce à cet engagement pluri associatif, au plus fort de la crise sanitaire, ce sont ainsi près de 4000 personnes dont 2000 personnes à la rue, bidonvilles, squats qui ont bénéficié d’une aide alimentaire durant deux mois. Cette coordination associative mérite ainsi d’être saluée.

Ce marché de la solidarité présente la particularité de travailler avec des réseaux de producteurs locaux, le MIN, les syndicats agricoles, les SIVAM, il peut privilégier à ce titre des produits de saison. Cette démarche permet d’améliorer la qualité des produits distribués. À ce titre, l’État et la ville de Montpellier soutiennent le Secours Populaire dans ces achats auprès des producteurs locaux via une enveloppe de 147 300€.

Les financements alloués par État sur la plate forme s'élèvent à 176 040€ (dont 156 040 € en Ticket service).